Onglets principaux

CECM
LA CECM FETE SON QUATORZIEME ANNIVERSAIRE DANS DES HABITS NEUFS

---------------------------

Plus que par le passé au cours des cérémonies organisées par la Caisse Coopérative d’ Epargne et de Crédit Mutuel, CECM, la journée du 04 Décembre 2009 sera fêtée avec un sentiment de fierté et de satisfaction. Cette journée en question a deux sens à savoir l’inauguration de nouveaux bureaux de l’institution (Rohero I, Avenue de la RDC) ainsi que la célébration du quatorzième anniversaire de son existence.

Le même sentiment de satisfaction est partagé avec différentes personnalités d’honneur invitées, les membres et partenaires (locaux et internationaux) qui, certes seront nombreux à répondre présents aux cérémonies de cette journée.

 

Coup de projecteur sur l’historique et l’évolution de la CECM.

 

La Caisse Coopérative d’ Epargne et de Crédit Mutuel, CECM, tire ses origines dans la réflexion d’un groupe de femmes soucieuses de développer les conditions de vie de la femme burundaise. Elle a été créée le 1er Octobre 1995.
En l’an 2000, la CECM a fusionné avec l’Association de la Promotion Economique pour la Femme, APEF. Conformément à la réglementation des activités de microfinance en vigueur depuis le 22 Juillet 2006, la Banque Centrale a agréé la CECM sous la catégorie des coopératives d’épargne et de crédit le 29 Décembre 2006. Devenir un des leaders dans le secteur de la microfinance en développant une institution pérenne qui donne satisfaction à toute personne intéressée surtout la frange des femmes démunies et aux revenus faibles afin de réaliser des activités génératrices de revenus est la principale mission mise dans la ligne de mire de la CECM. La CECM devait aussi se doter de nouveaux moyens de gestion et disposer de ses propres locaux capables d’accueillir tous les membres. Etendre ses services dans les communes de la ville de Bujumbura et dans d’autres provinces du pays était également dans ses ambitions premières. Toutes les activités réalisées devaient donc soustendre ces missions.

 

Missions accomplies avec beaucoup de performances

 

A travers le bilan de ses activités depuis sa création jusqu’ aujourd’hui il est clair et net que les missions assignées à la CECM ont été réalisées avec une évolution marquée par des performances élevées en témoignent les indicateurs suivants: Depuis 1995 jusqu’ au 30 Septembre 2009, le nombre de membres est passé de 125 à 30 258. Au cours de la même période, l’encours crédits est passé de 35 327 Fbu à 2 851 615 000 Fbu. Il faut aussi noter que les dépôts sont passés de 2 595 941 Fbu au 31 Décembre 1995 à 3 527 474 000 Fbu au 30 Septembre 2009.  Au moment de la rédaction de ce bulletin que vous tenez entre les doigts, la CECM emploie 58 cadres et agents au siège et dans ses deux agences implantées dans la commune urbaine de Buyenzi à Ruvumera et en face du marché centrale de  Bujumbura (Immeuble PLAZA). A travers ces quelques indicateurs, on constate donc que les efforts conjugués par la CECM ont été accompagnés d’une croissance importante. Madame Marie Louise NSABIYUMVA,Directeur Général de l’ institution que nous avons approché révèle que l’évolution en crescendo des résultats relève des atouts qui se résument de la façon suivante: La CECM a toujours mesuré ses ambitions préférant la consolidation des acquis. Par exemple, elle a pris le temps nécessaire d’ouvrir des agences à l’intérieur du pays, préférant d’ abord stabiliser les opérations dans les agences implantées en Mairie de Bujumbura.Ce n’ est que prochainement qu’ elle compte ouvrir sa première agence en zone rurale en province de Bubanza.

Il s’agit d’un projet qui sera possible g r â c e à l’ a ppui financier de l’Organisation Non Gouvernemental « ADF ». L’étude du marché est déjà terminée. La Banque Centrale a aussi agréée le projet.
La CECM a signé des conventions de partenariat avec plusieurs organisations qui y ont placé des fonds de garantie lui permettant d’octroyer des crédits à leurs populations cibles.Il s’agit notamment de l’ UNIFEM, ACORD Burundi, SWAA Burundi, Conseil pour

le Développement Intégré ainsi que d’autres associations s’occupant des personnes infectées ou affectées par le VIH/SIDA. Dans ces conventions, la CECM se charge de la formation des bénéficiaires avant le déblocage des crédits et dans ce cadre, elle dispose d’une unité spécialisée qui se charge principalement de la formation, du traitement des dossiers, du recouvrement et du suivi de tels crédits. Rappelons que c’est suite à la qualité de ses services que la CECM enregistre beaucoup d’adhésions et se voit approchée par beaucoup de partenaires. C’est aussi dans ce cadre qu’ en 2005, lors de la journée de clôture de l’année internationale du micro crédit, un prix de meilleur service aux femmes lui a été décerné. Le Directeur Général, Madame Marie Louise NSABIYUMVA, se réjouit que, avec le cofinancement du Fonds pour la Relance, les Conseils et les Echanges en microfinance, FORCE, la CECM se soit dotée d’un immeuble tout neuf abritant ses services et qui fera l’ objet d’ inauguration le 04 Décembre 2009.

L’immeuble en question dispose de deux niveaux avec une possibilité d’en arriver à quatre. Tous les équipements nécessaires sont installés et permettent un bon service à la clientèle. Le nouvel immeuble de la CECM vient à point nommé. Ses anciens bureaux, très contigus ne pouvaient plus permettre un service de qualité à la clientèle de la CECM qui ne cesse de s’accroître. « Je ne doute pas que les nouveaux bureaux et les services de qualité permettront de retenir nos anciens membres et d’influencer de nouvelles adhésions» précise le Directeur Général de la CECM.


Il convient de signaler que la CECM a une avancée importante au niveau de l’informatisation de ses services. Le siège est déjà interconnecté avec ses agences de Buyenzi et du Marché central de Bujumbura. Il est aussi prévu que l’ agence de Bubanza soit connectée avec le siège. Les données sont centralisées, ce qui facilite le suivi et la surveillance.

 

MUREKAMBANZE  Dieudonné

 

--------------------------------------

La CECM devait aussi se doter de nouveaux moyens de gestion et disposer de ses propres locaux capables d’accueillir tous les membres. Etendre ses services dans les communes de la ville de Bujumbura et dans d’autres provinces du pays était également dans ses ambitions premières. Toutes les activités réalisées devaient donc soustendre ces missions.

Étiquettes